Sale petit con

« Une employée de ce centre tennistique, situé à 400 mètres de la villa Monéjean, que nous avons rencontrée dans la navette qui relie la gare de la ville très populaire d’Etaples au Touquet, regrette le surtravail qu’exige la présence du président de la République sur les courts de tennis car “tout doit être nickel !”. La repartie de son voisin, dans le bus, est cinglante : “sale petit con !”

Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot,
Le président des ultra-riches,
Chronique du mépris de classe dans la politique d’Emmanuel Macron,
La Découverte, 2019

Auteur : Serge Victor

Militant de gauche, écosocialiste féministe autogestionnaire laïcard partageux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.