À propos

Arrêtons les conneries ! Cut the crap !

Austérité, social-libéralisme, contre-réformes antisociales, confiscation du pouvoir, népotisme, corruption, dictature économique, coup d’Etat financier, technocratie, obsession sécuritaire, oppression policière, soumission sociale, renforcement des inégalités, perpétuation des injustices, phallocratie, destruction de l’environnement, abêtissement de la population, laideur bling bling, isolement des individus, résignation, impuissance des peuples, complotisme, racisme, xénophobie, nationalisme, repli identitaire, superstition, fanatisme religieux… autant de fléaux que le « Spectacle », autrement dit, tout bonnement, le capitalisme moderne, entretient tout en les masquant sous le pauvre charabia d’une novlangue qui n’a rien à envier au cauchemar de George Orwell dans 1984. Plus que jamais, la « Lingua Quintae Respublicae » dénoncée par Eric Hazan est l’outil du mensonge et de la guerre que les capitalistes et les gouvernements à leur solde mènent contre les acquis sociaux et contre toute forme d’émancipation du peuple. Après 5 ans de national-sarkozysme, la France du président solférinien Hollande et de son successeur Macron, le président des riches, poursuit dans la même voie austéritaire antisociale et antidémocratique que leur prédécesseur.

Nous essaierons sur ce blog de participer à la démystification qui s’impose. Dans la guerre en cours, nous avons évidemment choisi notre camp, celui de la classe ouvrière et de la petite-bourgeoisie intellectuelle paupérisée dont l’alliance est nécessaire pour entamer la révolution citoyenne qui seule permettra une réelle émancipation du peuple. Cette révolution passe évidemment par la lutte sociale, par l’action syndicale, par l’action directe, l’autogestion, la remise en cause de la propriété et l’expérimentation culturelle (nous militons notamment pour le salaire à vie inconditionnel et pour l’usage étendu des licences libres), mais aussi par l’éducation populaire et la conquête du pouvoir politique. Notre perspective est l’écosocialisme qui, au nom de l’intérêt général humain, accomplit la synthèse entre :

  • le courant républicain issu des Lumières,
  • le socialisme, le communisme et l’anarchisme issus du mouvement ouvrier,
  • l’écologie politique.

Cut the crap !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.