Des nouvelles pas fraîches

Nous mettons en ligne un recueil de nouvelles datant du début des années 1990, Débris et ratures, par Siegfried G. De l’absurde, un peu de mélancolie, de la guerre, de l’humour noir, et un refus de parvenir qui, bien que datant déjà du siècle dernier, reste finalement peut-être d’actualité.

Sommaire :

“Emilie & les acariens”, 20ème anniversaire

Il y a 20 ans, Siegfried G publiait son premier album solo. Le voici en intégralité, avec en bonus un titre acoustique datant de 2008 mêlant plusieurs morceaux de l’album.

  1. Les acariens se réveillent Siegfried G 0:46
  2. Emilie s'endort (1) Siegfried G 7:01
  3. Je suis asthmatique Siegfried G 2:24
  4. Métamorphose Siegfried G 8:16
  5. Je suis allergique Siegfried G 2:42
  6. Emilie s'endort (2) Siegfried G 5:20
  7. Emilie rêve (Pomme de terre) Siegfried G 4:12
  8. Je suis acariâtre Siegfried G 1:59
  9. Emilie se réveille Siegfried G 4:20
  10. Un soir d'été Siegfried G 4:17
  11. No Emilie no Siegfried G 2:41
  12. La truite Siegfried G 5:37
  13. Emilie s'endort (3) Siegfried G
  14. Emilie & les acariens (version acoustique 2008) Siegfried G 6:27
Continuer la lecture de « “Emilie & les acariens”, 20ème anniversaire »

“Carthago delenda est”, nouveau titre de Siegfried G

Troisième titre de l’album “Not Dead“, en cours de production,  hommage irrévérencieux à Caton l’Ancien, « Carthago delenda est » fut d’abord une improvisation d’Alessandro à la batterie et Siegfried G à la guitare, préludant à la reformation du groupe Crème Brûlée en 2007. Bien que Siegfried eût déjà écrit des paroles, le morceau fut ensuite joué comme instrumental par le groupe, notamment lors d’un concert à Lille le 29 octobre 2009. Cette version 2018 présente enfin un arrangement complet, même si la batterie rejouée ici par Siegfried avec addition de timbales ne rend pas compte de l’énergie qu’y mettait originellement Alessandro dans la version du groupe. Continuer la lecture de « “Carthago delenda est”, nouveau titre de Siegfried G »